J’ai récemment constaté un fort intérêt pour l’article « J’aménage à Toulouse avec mes enfants »: Mes meilleurs sites pour découvrir le lifestyle familial toulousain au plus vite. J’ai également noté des questions fréquemment posées sur les différents forums à propos de Toulouse. Je vais donc tenter de répondre à ces questions en commençant une série d’articles dédiés à la vie de famille dans les quartiers toulousains ainsi que dans les villes et villages alentours, soit à travers mes recherches, soit à travers des témoignages de familles qui souhaiteraient promouvoir leurs villes/villages/quartiers.

J’aimerai découvrir et vous faire découvrir les lieux où il fait bon vivre en famille sur la région toulousaine.

Quoi de mieux pour inaugurer cette catégorie que d’écrire un premier article sur ma ville: Balma 🙂

Cela fait maintenant 3 ans que nous nous sommes installés à Balma, un peu par hasard. Pour faire bref, suite à la mutation de mon conjoint sur Toulouse, nous devions trouver dans l’été un logement pour aménager au plus tard début septembre. Après renseignements pris auprès des personnes que je connaissais et qui habitaient Toulouse, nous hésitions entre le quartier Côte Pavée et Balma. Et nous avons trouvé notre bonheur sur Balma! Depuis, nous nous sommes bien installés avec nos petites habitudes et notre train-train de la vie quotidienne.

Pour moi, c’est vraiment une ville faite pour les familles, très tranquille, calme, avec beaucoup d’activités proposées aux enfants.

 

D’abord Balma c’est où?

Balma est située à l’ouest de Toulouse, de l’autre côté du périphérique, en face des quartiers Argoulet, Soupetard et Chateau de l’Hers. Au nord, il y a l’Union, et au sud Saint-Orens.

OK, et c’est comment?

C’est une petite ville d’environ 15 000 habitants faite principalement de maisons, et de quartiers résidentiels. Les bâtiments du centre ville sont fait de briques rouges évidemment! Puis tout autour, ce sont surtout des maisons de villes des années 70-80, la plupart avec des petits jardins. Plus on s’éloigne du centre, plus les quartiers sont récents avec en particulier l’éco-quartier du Vidailhan sortit de terre très récemment et qui est encore en pleine expansion. Face à l’accroissement constant de la population toulousaine (Toulouse étant l’une des villes de province les plus attractives de France), Balma est l’une des villes de banlieue toulousaine qui connait une très forte croissance.

Au milieu de tout ces quartiers, on déniche des petits écrins de nature (comme le lac Saint Clair, le parc de Lagarde ou le parc des Archevèques) liés par des sentiers pédestres qui font le tour de la ville et va même au delà. C’est juste le top pour les ballades dominicales avec les enfants!

 

OK, la nature et la brique rouge c’est bien joli, mais est ce que c’est une ville pratique au quotidien?

Et bien oui…. et non. En fait, tout dépend dans quel quartier on vit et où on travaille. Mais c’est un peu le cas dans toute l’agglomération toulousaine de toute façon.

On commence par les transports.

Comme je l’explique déjà dans un précédent article Banlieue parisienne et banlieue toulousaine: les 6 différences sur la vie quotidienne les transports en commun ne sont pas suffisamment développer pour pouvoir faire tout nos déplacements. Il faut souvent prendre la voiture, surtout si on habite un peu loin du centre. Par contre, il y a plusieurs ligne de bus qui passe dans le centre ville de Balma et qui vont soit jusqu’au centre ville de Toulouse, soit au métro de Balma-Gramont.

Et oui! car Balma est l’une des rares villes de la banlieue toulousaine à avoir le métro avec un grand parking gratuit! c’est super pratique pour les gens qui travaillent dans Toulouse, ou pour les ballades en ville du week-end. Par contre, pour ceux qui travaillent en banlieue, c’est plus compliqué car les transports en commun ne desservent pas encore toute la périphérie de Toulouse. Pour moi par exemple qui travaille sur Blagnac, c’est voiture obligatoire et en moyenne 45 minutes sur le périphérique à l’aller et au retour.

Et pour faire ses courses?

Pour les petites courses, il y a 2 Carrefour Market. L’avantage est qu’ils sont ouverts tard le soir et même le dimanche.

Pour les courses de la semaine, il y un Intermarché de taille moyenne mais qui a du choix et un rayon fruit et légumes bien achalandé.

Et il y a également une zone commerciale en dehors de Balma, au niveau du métro, Balma-Gramont, où l’on retrouve l’essentiel et même plus: Auchan avec une galerie marchande, Cultura, Darty, Picard, Kiabi etc…

Sinon, en commerce de proximité, il y a le marché tous les mercredis et samedis matins avec des producteurs locaux, il y a plusieurs boulangeries, des primeurs, fromageries, épiceries, boucheries, cave à vins… Bref tout ce dont on a besoin est là.

Pour le shopping (mode, déco, culture…) et autres besoins divers:

Sur Balma directement, il y a un grand Leroy Merlin. Et de grandes zones commerciales se trouvent un peu plus loin. A 10 environ de Balma, il y a la zone de Saint-Orens, avec notamment un Alinéa. Et à environ 15 minutes plus au sud, il y a celle Labège. Vous y trouverez en outre de nombreux restaurants et un cinéma Gaumont.

Est ce qu’il y a de quoi faire des sorties?

Sur Balma même il n’y a pas grand chose. Le cinéma propose des films à la semaine et pas forcément à leur sortie. Une salle de spectacle programme régulièrement des pièces de théâtre ou des concerts. Un ou deux bars dans le centre ville permettent d’aller boire un verre. Par contre, il y a de très bons restaurants (par exemple: La Villa da VinciL’équilibre). Finalement, c’est principalement les activités et animations ponctuelles qui dynamisent la ville: loto, vide-grenier, match de foot et rugby, spectacles et animations pour les enfants: la vie associative y est très développée.

En revanche, comme dit dans le précédent paragraphe, les zones commerciales de Balma-Gramont et de Labège regroupent un ensemble de lieux pour se divertir: restaurants, bars, bowling, cinéma, laser game. Et sinon, le centre de Toulouse n’est pas loin 🙂

 

Est-ce que c’est une ville adaptée à la vie de famille?

Complètement, oui!! Il faut savoir que Balma est labellisée « Ville, amie des enfants ».

Voici toutes les infos pratiques pour vivre en famille à Balma:

Quand on attend un enfant:

Les lieux les plus proches pour accoucher sont la clinique de l’Union Le Marquisat (à l’Union) et la clinique de Saint Jean du Languedonc (à Quint-Fonsegrives). Les mamans peuvent également faire le choix d’accoucher dans les maternités toulousaines (attention tout de même de ne pas accoucher un vendredi soir à 18h!!). Pour ma part, j’ai accouché de mon second à la maternité Saint Jean du Languedoc lorsque la clinique était encore située sur Toulouse. La clinique est maintenant sur Quint-Fonsegrives, elle est toute neuve et je suis sûre que le matériel et les chambres sont tout à fait confortables.  La clinique de l’Union a l’air également très bien. Elle a notamment organisé  au mois de novembre l’événement « 9 mois, mon choix » (La blogueuse Mlle Paul en parle ici et la blogueuse Rock My Casbah ici).

De plus, des professionnels comme des sages-femmes peuvent faire le suivi gynécologique, la préparation à l’accouchement, et la rééducation périnéale, ou des kinés pour la rééducation des abdos.

Pour les bébés de 0 à 3 ans:

Il y a bien sûr des structures d’accueil: une crèche collective, une crèche familiale, un relais d’assistante maternelle, 2 haltes garderies, 3 crèches privées…

En plus, l’Association Familiale pour l’Animation de la Petite Enfance (l’AFAPE ) proposent des activités pour les tout-petits (par exemple: langue des signes pour les bébés, gym bébé…) à l’année ou pendants les vacances. Et les maisons de quartiers proposent régulièrement des animations à l’occasion de week-ends ou des vacances scolaires.

Pour les enfants (à partir de 3 ans) et les ados:

4 groupes scolaires accueillent les enfants de la maternelle au primaire et se répartissent dans les différents quartiers. Un cinquième groupe va être en construction. Des structures garantissent l’accueil de loisirs les mercredis et toutes les vacances scolaires.

Un collège permet de poursuivre la scolarité sur Balma jusqu’en 3ème. Et c’est à partir du lycée que les ados doivent aller dans un établissement de Toulouse. Le lycée de rattachement de Balma est le lycée Stéphane Hessel, dans le quartier de Jolimont. Des bus assurent le trajet depuis Balma.

Les activités périscolaires:

De nombreuses associations et structures municipales proposent des activités sportives et culturelles très diversifiées. Côté sports, l’offre est bien fournie: foot, rugby, judo, danse, handball, tennis….. et bien d’autres. Les enfants trouveront forcément quelque chose qui leur conviendra. Il y a également une piscine municipale, des terrains multi-sports dans les quartiers, des pistes cyclables, etc….

Côté culture, la médiathèque propose en plus du service classique de prêt de livres/CD/DVD, des animations de lecture et des pièces de théâtres. Il y a également une école de musique, une MJC. Enfin, le lieu La Grainerie est un lieu de promotion et de diffusion des arts du cirque. Vous y trouverez des animations, des activités, des spectacles autour du thème du cirque et des arts de l’itinérance.

Les activités en famille: 

La mairie organise à chaque vacance des activités et des animations en lien avec la période (par exemple, des spectacles et une rencontre avec le père Noël en décembre, un carnaval en mars, des manèges et des structures gonflables en été). Et toutes ces animations sont toujours gratuites!

Sinon, vous pourrez facilement amener vos enfants dans l’un des différents parcs de la ville, ou bien faire des ballades à pied ou à vélo dans les nombreux sentiers qui traversent Balma.

Les structures médicales:

Un élément important lorsqu’on a des enfants, c’est bien sûr l’accès aux médecins et spécialistes de santé. Vous trouverez tout sur Balma: généralistes, pédiatres, dentistes, ophtalmologistes, orthophonistes, kinésithérapeutes, laboratoires d’analyses, et bien d’autres….. Tout ça est bien pratique car tout les examens classiques peuvent être pratiqués sur place. Pour les pathologies plus spécifiques avec des besoins particuliers, vous irez sûrement à l’hôpital des enfants de Purpan (à Toulouse).

 

En conclusion

Je pense pouvoir le dire en toute objectivité: Balma est vraiment une ville faite pour les familles :). Comme vous pouvez le voir dans ce descriptif, cette ville propose des structures diverses pour tous les âges et a une vie locale bien développée. Bien qu’à côté de Toulouse, elle n’est pas tombée dans le risque de devenir une « ville dortoir ». En effet, elle a su conserver son identité et son indépendance. C’est tout ce que j’apprécie dans cette ville: le dynamisme et la tranquillité d’une ville de province, associée à la proximité d’une grande ville avec tous les aspects pratiques que cela représente. Bref, si vous devez aménager sur la région toulousaine et que vous ne savez pas trop où aller, vous savez que Balma est une valeur sûre qui ne devrait pas vous décevoir.

Pour retrouver tout en détails et en savoir plus, je vous invite à visiter le site de la ville de Balma. 

groupe_facebook_nouvelles_et_futures_familles_toulousaines